Château de Pibarnon

BANDOL – CHÂTEAU DE PIBARNON – 2005

Dégusté le 05/04/2015. On fait le point sur ce Pibarnon 2005 déjà dégusté en 2010. Le nez est intense sur les fruits noirs, le cassis. C’est finement vanillé avec des notes de cuir. On a de la rondeur à l’agitation et on s’oriente vers la cerise noire puis vers un gibier très fin avec une note torréfiée …

BANDOL – CHÂTEAU DE PIBARNON – 2005 Lire la suite »

château de Pibarnon-1998

Bandol – Château de Pibarnon – 1998

Dégusté le 10/11/2013. 1998… Voilà une superbe année pour Pibarnon ! J’ai été patient, alors voyons voir ce que donne cette référence en Bandol. La robe présente une belle teinte d’évolution avec un tuilage uniforme. On est sur la brique, du pourpre brillant à l’intensité assez forte. Le nez est d’abord sur le noyau de …

Bandol – Château de Pibarnon – 1998 Lire la suite »

Bandol – Château de Pibarnon – 2005

Dégusté le 24/12/2010. Le château de Pibarnon est sans conteste l’un des meilleurs domaine en Bandol. Le mourvèdre  domine largement l’assemblage de ce rouge certes un peu jeune dans cette livrée 2005, mais je n’ai pu résister à ouvrir un tel vin pour un repas de fête. La robe est d’un beau rubis brillant et …

Bandol – Château de Pibarnon – 2005 Lire la suite »

Bandol – Château de Pibarnon – 1993

Dégusté le 08/07/2000. 1er nez : Cassis, fruits noirs et mûre. 2d nez : Très liqueur de cassis. Myrtille. Touches florales. Notes riches. Bouche : Onreste sur le cassis avec cette bouche dans laquelle les tanins sont très fins ou bien fondus. Long. Accords : gibier, agneau, daubes, chocolat, fromages bleus Infos : Château de Pibarnon – Bandol – …

Bandol – Château de Pibarnon – 1993 Lire la suite »

Les rouges du sud méditerranéen

Dégustation du 14/06/1997. 8 vins au programme de cette dégustation de rouges du sud méditerranéen, de l’Aude à la Corse : domaine Leccia 1993, château de Nouvelles 1989, château Simone 1993, château de Pibarnon 1992, domaine de Trévallon 1994, prieuré de Saint-Jean de Bébian 1991, mas de Daumas Gassac 1994 et 1988. C’est parti !…

Retour en haut