Visite au domaine les Escarelles – las Escarélas

Etant non loin de Saussines, j’en ai profité pour passer faire voir Joël Beauvivre du domaine des Escarelles.

Les vignes autour de Saussines, le Pic Saint-Loup en fond

Les vignes autour de Saussines, le Pic Saint-Loup en fond

Et il y a pas mal de changements depuis ma dernière visite puisque le domaine  prend de l’ampleur, tant en superficie qu’en investissement matériel. En effet, le garage qui était utilisé pour la vinification est dorénavant entièrement dédié au vin. Nouvelle cuve inox, pressoir, chaine d’embouteillage et 3 fûts constituent maintenant le chai qui est entièrement climatisé.

Mais le travail soigné dans les vignes se poursuit aussi et de façon soutenue sur les différentes parcelles qui font partie du domaine. Les vignes plantées ou replantées de marselan, syrah, mourvèdre et grenache permettent à la famille Beauvivre d’élaborer un rouge et un rosé, un blanc suivra bientôt (on espère).

La fameuse parcelles "les Escarelles"

Joël dans la fameuse parcelles « les Escarelles »

Un tour dans les vignes avant la dégustation permet d’apprécier l’ampleur du travail déjà accompli et en cours.  La parcelle d’origine, la fameuse « les Escarelles » sur laquelle on pouvait trouver du carignan, a été entièrement replantée de marselan.

A compter des mises en bouteilles effectuées en 2013, les vins sont dénommés Las Escarélas, ce qui correspond aux Escarelles en occitan.

C’est dans une ambiance détendue et sympathique que nous avons dégusté les rouges 2009 et 2011, le rosé 2012 et  la cartagène 2011 :

Las Escarèlas, rosé 2012 : un assemblage 75% syrah, 25% mourvèdre pour ce rosé sympathique plein de brillance. Le nez est sur les petites baies et le bonbon à la groseille avec une petite note épicée. La bouche qui présente une petite amertume agréable est un peu courte mais on est bien sur le fruit, non sans une certaine rondeur.

Les Escarelles, rouge 2009 : Déjà dégusté « tout neuf » en 2011, les impressions d’alors se confirment pour ce millésime qui paraissait déjà plein de promesses. Et effectivement, c’est une réussite. On reconnaît les caractéristiques du rouge des Escarelles mais en plus abouti et fin. On a un nez intense de mûre et de myrtille, de cerise noire, de cuir et quelques épices douces vanillées. C’est rond et fruité. La bouche est encore sur la jeunesse mais est très présente avec des arômes intenses et une belle matière. Il y a du fruit et de la réglisse. C’est concentré, long et équilibré. Quelques années de plus et il sera parfait !

Une grappe de marselan, croisement du cabernet-sauvignon et du grenache noir.

Une grappe de marselan, croisement du cabernet-sauvignon et du grenache noir

Les Escarelles, rouge 2011 : le tout jeune 2011 est très sombre. On reconnaît encore le vin du domaine avec les fruits noirs de  mûre et de myrtille. C’est encore trop fermé, comme la bouche encore trop verte, mais le potentiel est bien là. A regoutter bientôt !

Cartagène  rosée 2011. Ce vin de liqueur est très fin, sur le fruit rouge, et donne une sensation de pureté sur toute sa longueur qui est appréciable. Excellent.

2 commentaires on “Visite au domaine les Escarelles – las Escarélas”

  1. Paul Marion Répondre

    J’ai eu l’occasion de gouter votre vin LAS ESCARELAS ROUGE DE 2011. Je le trouve parfait malgre son degré d’alcool important.
    Pouvez vous me faire parvenir par mail les tarifs de votre production et un plan de situation de votre domaine
    En cette attente.
    Bien cordialement.
    Paul Marion

    • xav Répondre

      Bonjour,
      Il ne s’agit pas de mon domaine mais je transmets votre demande.
      Bonnes dégustations.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*