Visite au domaine Goisot : les 2010 et 2009

Il est toujours aussi agréable d’aller chez les Goisot. Y aller chercher ses flacons, c’est l’occasion d’apprécier le terroir local et les produits qu’il peut donner sous la main de l’homme bienveillant qui travaille dans le respect absolu de la nature.

Au domaine Goisot, la diversité des sols se retrouve donc dans chaque vin, et bien sûr, plus particulièrement dans les vins parcellaires qui donnent au chardonnay autant d’expressions différentes.

Examinons d’un peu plus près ce que l’on peut encore trouver en cette fin avril 2012.

Cette année, dans les 2010, on trouve en blanc le Bourgogne aligoté, à attaquer dès maintenant sur son fruit et sa fraîcheur très agréables, le Saint Bris Moury toujours aussi bien fait, très pur et long et le Côtes d’Auxerre rouge qui pinote déjà très bien. A noter que l’Exogyra Virgula n’est déjà plus disponible.

2009 est une année classée exceptionnelle, et effectivement prometteuse, mais qu’il faudra garder à l’œil car donnant des vins plus ronds qu’à l’accoutumée.

Ainsi, les blancs parcellaires 2009, Côtes d’Auxerre Biaumont, Côtes d’Auxerre Gueules de Loup, Côtes d’Auxerre Gondone, sont toujours aussi bien faits. J’ai trouvé le Biaumont un peu en retrait par rapport aux deux autres mais ce n’est peut-être que passager. Le Gondone n’est pas encore bien ouvert mais quel potentiel ! En tout cas, c’est effectivement très prometteur ! Il en est de même pour le Côtes d’Auxerre Corps de Garde toujours au niveau de l’excellence, déjà accessible. Le Sauvignon de Saint Bris Corps de Garde donnera beaucoup de plaisir, un très grand sauvignon.

Pour les rouges 2009, le Côtes d’Auxerre Corps de Garde présente une matière toujours aussi fine et élégante. Quant à l’Irancy les Mazelots, le nez de myrtilles et l’ampleur de sa bouche sont remarquables. Deux pinot de grande classe !

 

1 commentaire on “Visite au domaine Goisot : les 2010 et 2009”

  1. xav Répondre

    Bu au réveillon du 31/12/2013, le Côtes d’Auxerre rouge 2010 : il me semble à point et va continuer d’évoluer tranquillement. Beaucoup de finesse et un fruit (cerise burlat) très intense. Beaucoup de plaisir sur de la dinde farcie !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*