Visite au château Palmer

En ce 8 juillet, j’ai la chance d’être en Médoc pour une ballade fabuleuse au milieu des grands crus aux noms qui font rêver !Château palmer

Et pour commencer, un des plus grand château de l’appellation Margaux : le château Palmer.

Ici le « village » est très beau et il est agréable d’y flâner autour du château dominant les 55 hectares de vignes. Les installations ont été renouvelées et modernisées, le tout dans un seul but : atteindre une certaine perfection, mêlant modernité et respect de l’authenticité.

le chai palmerL’accueil est excellent, on se sent à l’aise et on peut prendre son temps. C’est donc après avoir visité l’ensemble de ces installations modernes et le très beau chai que nous avons pu dégusté l’alter Ego et le Palmer…

L’Alter Ego est un vin à part entière, à l’expression différente du grand cru, plus sur le fruit. La sélection des raisins et l’assemblage des cépages se font dans le but d’avoir la rondeur et le croquant d’un fruit frais.

Pour le millésime 2011, un peu en retrait des deux précédents, on est tout de même sur quelque chose de très rond, sur le fruit rouge tout du long. On peut déjà le boire sur cette jeunesse ou attendre encore plusieurs années. L’assemblage est le suivant : merlot pour 48 %, cabernet-sauvignon pour 37 % et Petit Verdot pour 15 %.

palmer et alter egoLe château palmer 2006 : commence à être prêt et présente une belle évolution du fruit. C’est intense et profond.
La matière est très soyeuse, avec une belle longueur au cours de laquelle on a beaucoup de choses, mais tout est à sa place dans un équilibre extraordinaire d’arômes et de textures. On a là très certainement une belle synthèse de ce qu’est le terroir de Margaux et de ses vins : rondeur, richesse et puissance mais avec une infinie élégance, finesse et subtilité. L’assemblage de cette année 2006 est de 56% pour le cabernet-sauvignon et de 44 % pour le merlot.

Merveilleux souvenir.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*