VDP de la Vallée de l’Hérault – Mas de Daumas Gassac – rouge – 1999

Dégusté le 15/8/2009.

mas de daumas gassac 1999Mas de Daumas Gassac, un nom bien connu des amateurs de vins du sud… et des autres aussi ! Et pour ceux qui ne le connaissent pas encore, et oui, il s’agit bien d’un vin de pays !!! En effet, le rouge est composé de 80% de cabernet-sauvignon, cépage interdit pour prétendre à l’appellation locale « coteaux du Languedoc« . C’est donc dans la vallée du Gassac, petite rivière se jetant dans l’Hérault, sur le territoire d’Aniane dont la réputation n’est plus à faire, que ce vin puise ses origines. Vous connaissez peut-être Aimé Guibert de la Vaissière, le propriétaire, puisqu’il s’est illustré dans son combat contre l’arrivée de l’américain Robert Mondavi dans cette belle vallée (le film Mondovino vous précisera certaines choses)…

10 ans…un bel âge pour goûter un Daumas ? J’avoue que j’avais un peu peur suite à ce que j’avais lu à droite et à gauche sur le web et en sachant qu’il s’agit d’un millésime certainement plus difficile qu’à l’accoutumée, surtout pour les rouges. Mais, bien décidé, j’ai débouché le flacon…

La robe est d’un beau pourpre brillant, intense et profond.

Le nez à l’ouverture est sur le fruit ! Du kirsch, de la cerise confite, de la framboise mais aussi du cuir, de la vanille, des senteurs de garrigue… le tout est déjà intense et rond. Après agitation, le cuir ressort plus présent, plus fort mais on décèle également des notes de bois de cassis, de viande grillée, d’herbes de Provence.

La bouche est sur la réglisse, le zan… intensément. C’est herbacé et encore boisé.

Je décide de carafer.

Après 7h30 de carafe, le vin paraît plus rond et flatteur, mais on reconnaît bien le même nez, en plus élégant et puissant. J’indique qu’il doit être à une température plus élevée, mieux adaptée. En bouche, la réglisse n’est là que furtivement, le fruit domine, avec des notes chaudes et complexes de viande et de cacao. On reconnaît le cabernet-sauvignon lorsqu’il est bien élevé et qu’il a bien vieilli… Ici on s’imagine en présence d’un grand château du Médoc !  Les tanins sont fondus donnant une texture soyeuse et douce. Le tout est  très bien équilibré, sans fausse note. C’est beau et assez long.

En conclusion, je ne comprends pas les commentaires acerbes sur Daumas et en particulier sur ce millésime. Pour l’apprécier, il faut savoir l’attendre, et le déguster avec un passage en carafe assez long !

Accords : côte d’agneau, épaule d’agneau, côte de boeuf grillée, gibier, légumes et herbes du sud,mimolette extra-vieille, morbier, saint-nectaire, bleus…

Infos : Mas de Daumas Gassac – Vin de Pays de la vallée de l’Hérault – 1999 – Rouge – 13%

1 commentaire on “VDP de la Vallée de l’Hérault – Mas de Daumas Gassac – rouge – 1999”

  1. novice Répondre

    Je confirme le jugement.. et conforte le fin connaisseur, qui sommeille en toi ! Bien que n’étant pas à la pointe de pouvoir apprécier, dans toute sa splendeur, ce fameux breuvage, j’ai eu l’opportunité et la chance de le savourer..

    Je ne saurais dire s’il fallait attendre 10 ans, mais Pour ma part ce fut un moment agréable et donc bien attendu !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*