Saint-Julien – Les Fiefs de Lagrange – 2006

Dégusté le 11/09/2011.

les fiefs de lagrange 2006Ouvrir un Fiefs de Lagrange 2006 alors que nous sommes en 2011, c’est très certainement un peu trop tôt mais compte-tenu du fait qu’il s’agisse d’une année assez normale, j’ai décidé de tenter le coup, ce qui me permettra d’avoir une idée sur le potentiel de garde de mes autres flacons du même crus …

La robe est assez profonde, de forte intensité et très brillante, elle présente un ourlet encore violet.

Le nez est d’abord sur des notes boisées, légèrement grillées et vanillées. Le kirch est bien présent, avec du noyau de cerise à l’eau de vie. Des fruits noirs sont également de la partie. Le tout est joliment rond.

A l’agitation, on retrouve en plus un beau cuir et une note animal et de jus de viande cuite, mais également une impression florale comme de la rose et de la violette. Le bois ne semble pas être encore totalement fondu.

La bouche procure une belle souplesse en attaque, ainsi qu’une matière soyeuse très douce. Le boisé est là mais finalement assez bien intégré au fruit, même s’il domine légèrement au niveau des sensations. C’est un peu court, on sent bien que l’évolution n’en est qu’à ses débuts.

Cependant la trame est là et c’est ce que l’on peut constater après un carafage car c’est alors beaucoup plus complexe, rond et chaleureux. Aux notes précédentes on peut relever du vieux cuir, de la bergamote, des notes de torréfaction de café et de vanille, des épices et des aromates. Le côté floral est toujours là. La bouche est alors plus lissée, plus affirmée avec un beau fruit noir.charlotte d'agneau aux aubergine et fiefs de lagrange 2006

Sur une charlotte d’agneau aux aubergines, ce fût un régal !

Accords : agneau, viande rouge, mimolette extra-vieille, saint-nectaire fermier

Infos : Les Fiefs de Lagrange – Saint-Julien – 2006 – R – 13,5%

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*