Mesdegustations

Dégustations, accords & autour du vin

Saint-Chinian – Les Terrasses Grillées – Domaine Moulinier – 1996

Dégusté le 16/05/2020.

Dégusté deux fois de suite en 98, le millésime 1995 de ces Terrasses Grillées de chez Moulinier m’avait laissé une sublime impression. Puissant, fin, élégant et racé, il était d’ailleurs sorti en dégustation à l’aveugle second derrière la Grange des Pères !

J’ai peut-être trop attendu pour ce 1996, mais allez, on y va !

Mais d’abord quelques mots sur les vins rouges de l’appellation Saint-Chinian.

Saint-Chinian : des sols de schistes et argilo-calcaires

Le vignoble se trouve au nord de Béziers dans l’Hérault, entre ceux de Faugères et du Minervois. Deux types de sols caractérisent les terrains : les schistes et les argilo-calcaires. Si vous voulez des vins allant sur les notes empyreumatiques (café, cacao) et une bouche veloutée, choisissez les 1ers. Pour plus de fruits frais, de garrigue et de rondeur en bouche, prenez les 2ds ! En ce qui concerne les cépages, tout le Sud s’exprime ici : grenache, syrah, mourvèdre, carignan, cinsault…

Les Terrasses Grillées, c’est 100% schiste et 100% syrah !

Après près de 24 ans, c’est avec crainte et délicatesse que je verse quelques millilitres dans mon verre. Et là, c’est prometteur puisque on a immédiatement de belles notes de pruneau, de vieux kirsch du style « cerise à l’eau de vie de Mamie » !

Le jus est encore brillant, d’une intense teinte brique. Au-delà d fruit à l’eau de vie, on a du cuir et effectivement des senteurs empyreimatiques comme la noix de muscade, le clou de girofle et le tabac. L’aération accentue cette expression car s’exhale en plus une franche nuance balsamique. Petit à petit, le parfum évolue vers le gibier. Les notes caractéristiques de café relevées, à l’époque, dans le 95, ne sont plus aussi présentes, ayant évoluées vers quelque chose de plus cuit.

 

Mis en bouche, on sait que le bon moment est passé, on est sur un vin trop vieux mais c’est encore très intéressant. En effet, la matière est veloutée, fondue, au goût bonbon au fruité doux et une pointe épicée (poivre). Sur une certaine longueur, on a du tabac doux et du thé noir.

Vraiment trop vieux ?

Et bien à table, ce fut une surprise ! L’accord avec agneau et aubergines grillés fait ressortir le café qui semblait disparu ! La bouche est également plus ronde.

Accords : viande en sauce, gibier, viande rouge, salade de magrets de canard, souris d’agneau à la provençale, agneau, gibier à poils, sanglier, côte de bœuf, tomme de brebis, fromages bleus

Infos : Domaine G. Moulinier – Les Terrasses Grillées – Saint Chinian – 1996 – Rouge – 14% – n°8492

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Poster un Commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2021 Mesdegustations

Thème par Anders Norén