Pouilly-Fuissé – Tête de Cuvée – Verget – 1996

Dégusté le 23/7/2009.

Comme vous pourrez le constater, j’adore les bourgogne blancs et j’affectionne la maison Verget qui sait toujours produire des grands vins, quelle que soit l’appellation.

’96 est une très bonne année dans le Mâconnais, alors quand l’éleveur n’est autre que J.M. Guffens, le résultat ne peut qu’être fabuleux et de longue garde.

La robe est d’un jaune paille brillant, pur.

Au premier nez, la noisette est là, intense, comme l’amande grillée. Mais le miel, l’ananas confit et les fruits secs arrivent et augurent de l’élégance de cette cuvée…

…D’autant que l’on sent poindre une note florale (acacia?) plus marquée après agitation, rendant encore plus racée cette cuvée. C’est frais et une pointe citronnée lui donne un dynamisme agréable.

La bouche présente encore une belle acidité, même si son âge un peu avancé le rend plus plat qu’il ne l’était sans doute, il faut bien avouer que ce Pouilly-Fuissé tient encore la forme ! Ce côté acidulé au goût d’ananas et de citron lui donne une belle longueur…j’adore!

L’accord : rôti de lotte aux agrumes, puligny saint pierre, picodon, valençay, rocamadour, langres

Infos : Verget – Pouilly Fuissé – Tête de cuvée – 1996 – Blanc – 13%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*