Pessac-Leognan – Château Haut-Vigneau – 1997

Dégusté le 31/01/2009.

Chateau Haut-VigneauL’appellation Pessac-Léognan fait partie des graves du Bordelais. Il s’agit d’un des plus vieux vignobles de la région et le plus connu d’entre-eux est le célèbre château Haut-Brillon

Le château Haut-Vigneau est situé sur la commune de Martillac et l’assemblage est de 60% cabernet-sauvignon , 40% merlot.

Voyons voir ce que donne ce Pessac de ’97…

La robe est grenat virant au pourpre avec un beau tuilage et une belle brillance. Intensité moyenne.

Le nez est d’abord sur du fruit bien mûr,la myrtille est remarquable, le cassis notable. On note également du cuir, du cèdre ainsi qu’un côté giboyeux.

A l’agitation, c’est beaucoup plus sur le gibier, avec un côté végétal. C’est complexe mais on repère de la vanille, du sous-bois, de la violette et des notes de tabac doux. C’est fin et délicat. La carafe lui donne plus de rondeur et des notes de cacao.

Un test avec la clé du vin donne un côté plus grillé (pain) après 1 seconde, pain grillé et cacao après 2 s., à partir de 3 s., il est plus long à s’ouvrir mais gagne en rondeur, au-delà cela commence à baisser.

En bouche, l’attaque est franche et nette, sur le sucre et le fruit. Les tanins sont bien fondus. Il y a encore une belle acidité. L’équilibre est beau et la longueur appréciable. On retrouve les notes de tabac.

Accords : gibiers à plumes, viandes rouges, viandes blanches, champignons, mimolette extra-vieille, saint nectaire

Infos : Château Haut-Vigneau – Pessac-Léognan – Rouge – 1997 – 12,5%

2 commentaires on “Pessac-Leognan – Château Haut-Vigneau – 1997”

  1. Niclak Répondre

    Très bon rapport Q/P pour ce vin de la famille Perrin du château carbonieux (le fameux coquillage sur l’étiquette). Avez vous degusté le 2005?

    • xav Répondre

      Oui effectivement, un bon rapport Q/P pour ce vin, heureusement qu’on en trouve encore quelques-uns 😉 Je n’ai pas goûté le 2005.
      Concernant le Carbonieux, j’en ai en cave mais malheureusement pas du 2005 non plus.
      Par contre en 2005, le château Tour-Léognan en rouge et en blanc me semblait être lui aussi une assez bonne affaire quand je les ai mis en cave (moins de 10€ l’unité). Avez-vous eu l’occasion d’en déguster?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*