Pessac-Léognan – Château Carbonnieux – 1997

Dégusté le 19/05/2013.

Chateau carbonnieux rouge 19971997 est une année moyenne dans le Bordelais, il était donc peut-être tant d’ouvrir ce grand cru de graves réputé dans sa livrée rouge.

La robe se teinte de superbes nuances brillantes de brique rouge sombre.

A l’ouverture, on peut détecter déjà beaucoup de choses, c’est complexe, intense et très élégant. On a  un très beau cuir vieilli avec des notes de gibier. Mais également encore des touches de fruits rouges bien mûrs, voire cuits. Y-a-t-il des effluves plus florales ? Peut-être un poil de violette mais elle est très volatile. C’est très attirant, le mélange cuir/fruit est superbe.

Une douce agitation marque le gibier même si tout ce qu’on a relevé au 1er nez reste présent. Une petite touche de jus de viande, fugace, fait son apparition. Le fruit est toujours là, englobant les différentes senteurs, mais c’est le cuir qui explose en différentes nuances élégantes.. Le nez est vraiment charmeur, tentateur, avec beaucoup de finesse.

Peu à peu les notes de fruits s’effacent et les variations de cuir dominent.

En bouche, tout est parfaitement fondu et la matière se fait douce. Aucune amertume ni sécheresse n’est à relever. On a du noyau de fruit à l’eau de vie, du bâton de réglisse, du cuir et un léger sous-bois. Il laisse de bonnes sensations tactiles, c’est très agréable tout du long avec assez d’acidité pour éviter l’essoufflement dû à son âge. Belle longueur équilibrée.

Même si quelques années de moins l’auraient rendu plus gaillard, je trouve que j’ai bien fait d’attendre. Si vous en avez encore, vous pouvez ouvrir.

Accord à tester : une bouchée à la reine fait un joli mariage tout en délicatesse grâce au ris de veau.

Accords : bouchée à la reine, ris de veau, agneau, carré d’agneau, gibier,cèpes, mimolette extra-vieille, vieux gouda

Infos: Château Carbonnieux – Pessac-Léognan – 1997 – Rouge

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*