Pauillac – Château Longueville – Baron de Pichon-Longueville – 1992

Dégusté le 02/12/2007.

15 ans pour ce Baron de 1992, une petite année. Examinons le poids de ces quelques années sur ce Pichon-Longueville, grand cru classé de Pauillac.

La robe est d’un beau pourpre brillant avec un beau tuilage, limpide et brillante.

Dès l’ouverture, ce Pauillac exhale encore beaucoup de fruit, comme s’il avait hâte de pouvoir s’exprimer. On a de la cerise bien mûre, mais aussi du fruit plus noir comme la mûre et le cassis que je trouve bien présent. On peut noter également, du sous-bois léger, du cuir, des notes de torréfaction, du café.

Le 2d nez rappelle toutes ces notes, mais le côté « grillé » prend un peu le dessus : café, vanille, tabac. On peut aussi percevoir de la mousse (sous-bois) et des fleures légères (violette ?).

Attaque ronde et douce et tanins très fondus avec une touche d’amertume. L’acidité s’est un peu effacée, c’est un peu mou mais le tout est très honorable.

Accords : côte de veau épaisse et gratin de macaroni, agneau, côte de bœuf, morbier, saint-Nectaire, mimolette extra-vieille

Infos : Château Longueville au Baron de Pichon-Longueville – Pauillac – 1992 – 13%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*