Nuits-Saint-Georges – Grand cru la Richemone – A Pernin-Rossin – 1996

Dégusté le 03/09/2014.

richemone-1996-pernin-rossinLa robe est d’un pourpre assez intense et au tuilage marqué.

A l’ouverture, on est d’abord sur un gibier imposant (attention aux âmes sensibles) avec du cuir et de la fourrure. Petit à petit, il se réveille et le fruit apparaît : fruit noir et macéré.

L’aération lui donne l’occasion de vraiment se révéler en diminuant le côté gibier, qui reste là, mais se lisse grâce aux senteurs rondes de fruits macérés.

L’attaque est tendre et la matière est souple. C’est un peu épicé. L’équilibre est toujours là et il n’y a pas de fausse note, juste une légère sécheresse en fin de bouche.

Accords : gibier, viande blanche, époisses, soumaintrain, langres

Infos : A. Pernin-Rossin – Nuits-Saint-Georges – Grand cru la Richemone – 1996 – R – 13,5% – LR1961

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*