Mâcon Clessé – Cuvée Tradition « Quintaine » – Domaine de la Bongran – 1998

Dégusté le 23/07/2011.

Au Domaine de la Bongran vous trouverez les vins de Jean Thévenet, maître dans l’art de produire des vins exceptionnels. Mise en valeur du terroir Mâconnais, respect et sélection du raisin, élevage attentif (jusqu’à 24 mois pour certains vins) ont fait de lui une référence en Mâcon Village, et en particulier dans les Mâcon-Clessé.

La cuvée Tradition dont il s’agit ici est typique et est réalisée avec des raisins de maturité « normale », c’est à dire non sur-mûris. Le chardonnay permet au terroir de Quintaine de s’exprimer de façon étonnante. Allons donc voir cela de plus près…

Visuellement il s’agit d’un jaune or très intense et « épais », un peu comme un sirop de citron, brillant et vif.

Le nez est d’abord sur la noisette, la noisette fraîche, le chèvrefeuille, le citron confit, le tout typique des chardonnay mais avec beaucoup de rondeur et une complexité flagrante.

Viennent ensuite distinctement le tilleul, le coing et la croute de pain. Le citron confit et les agrumes se font beaucoup plus fugaces. On sent que c’est puissant mais fin.

La bouche présente une belle attaque franche et ample. L’acidité est devenue discrète mais l’équilibre est encore très beau et surprenant avec un beau gras et une amertume minérale (craie). Très très long sur une belle matière riche et ronde. On retrouve bien le nez, de la puissance et de la complexité. Fruits secs, noisette fraîche, zeste d’orange et vieux calva sont de la partie. La bouche appelle les chèvres secs, type chavignol. Bel accord sur la lotte en petite robe d’été (bardée de jambon cru, tomates séchées) et les saint-Jacques.

Accords : lotte (diverses préparations), saint-Jacques, homard grillé, crustacés, poissons à la crème, viandes blanches à la crème, crottin de Chavignol, clacbitou, chèvres secs, pélardon

Infos : Domaine de la Bongran – Jean Thévenet – Mâcon-Clessé – Cuvée Tradition – Quintaine – Blanc – 1998 – 13,5% – LT98

2 commentaires on “Mâcon Clessé – Cuvée Tradition « Quintaine » – Domaine de la Bongran – 1998”

  1. vosgia74 Répondre

    Tout d’abord, félicitations pour la description que tu as faite du vin: tout en finesse, comme le vin dégusté.
    Ensuite, tu parles d’un bel accord avec la lotte.
    La lotte se cuisinant de très nombreuses manières, est-il possible d’avoir des précisions sur ce que signifie « en robe d’été »?

    J’en profite pour te dire bravo pour l’ensemble de tes articles.
    Tu parviens à chaque fois à restituer toutes les sensations ressenties, ce qui peut parfois être difficile.
    Même sans avoir personnellement goûté le vin décrit, je pense qu’on peut, à ta simple lecture, s’imaginer un verre à la main en train de déguster ces magnifiques breuvages.

    J’espère que tu continueras longtemps à nous faire partager ta passion.

    • xav Répondre

      J’ai rajouté quelques précisions sur la lotte en « robe d’été » : bardage au jambon cru, tomates séchées.
      Toutes les recettes de lotte vont bien, je pense en particulier celles y associant des agrumes comme l’orange.
      Merci pour ton commentaire 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*