Anjou – Les Gains de Maligné – Cyril Le Moing – 2004

Dégusté le 26/7/2009.

Voilà une véritable découverte qu’est ce vin conseillé par un caviste avisé !

Il s’agit d’un vin d’Anjou blanc, créé par Cyril Le Moing, alors apprenti vigneron comme il aimait à le signaler sur l’étiquette (ce n’est plus le cas pour les dernières cuvées). Une agriculture respectueuse de sa terre d’origine puisque ni désherbant, ni engrais, ni pesticides n’ont été utilisés !

Les gains de Maligné désignent une petite parcelle de chenin.

La robe est belle, brillante, de couleur paille.

Un premier nez rond et plein d’agrumes comme le citron et le pamplemousse se montre présent. C’est fou mais une odeur d’eau de vie de mirabelle issue des plus beaux mirabelliers lorrains exhale du verre ! Mais d’autres fruits sont bien présents comme la pêche de vigne et la poire. Un petit côté grillé à la chardonnay apparaît également !…

Le second nez intensifie le tout mais il apparaît un belle note de coing qui se mêle agréablement à la mirabelle.
Quel nez, c’est beau, c’est complexe, intrigant et élégant !

La bouche n’est pas en reste puisque l’attaque est douce, c’est vineux et ample comme une eau de vie. Tout du long une certaine amertume minérale se fait sentir mais n’est aucunement désagréable.
Le fruit (pêche de vigne) reste présent très longtemps… l’équilibre est beau mais il manque peut-être une pointe d’acidité (1 an de trop ?).

En tout cas, c’est très réussi. Un nom à retenir !

Il accompagnera tout un repas de l’apéritif au dessert. On ne s’inquiétera pas des particules en suspension en fin de bouteille (vin non filtré).

L’accord : rôti de lotte aux agrumes, puligny saint pierre, picodon, valençay, rocamadour, langres

Infos : Cyril Le Moing – Anjou – Les Gains de Maligné – 2004 – Blanc – 13,5%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*