Dégustations FAV Auchan

Hier soir, j’ai pu participer à une dégustation organisée pour la foire aux vins de l’enseigne Auchan à Orléans. L’accueil était sympathique et le tout bien organisé. 9 vins étaient proposés, voilà ce que j’en retire.

Orléans blanc – Domaine Valérie Deneufbourg- 2009 : nez pas top mais la bouche est plus gracieuse. Pour le prix (5,50€) on trouve mieux et ailleurs, mais bon, chacun ses gouts.

Pouilly-Fuissé – Cuvée Nature – Christophe Cordier – 2010 : Le « coup de coeur de l’acheteur »… certes, le nez est pas mal et la bouche très typée avec des notes de fruits secs et de patisserie. C’est pas mal mais la bouche manque de punch.

Saumur-Champigny – Vieilles Vignes – Filliatreau – 2010 : On attaque les rouges avec ce cabernet-franc. D’ailleurs, on sent bien que c’est un cabernet-franc car le poivron vert est bien présent. Même s’il n’est pas forcément désagréable, il est sans doute trop présent, ou le vin encore trop jeune. Difficile d’évaluer son potentiel de garde.

Givry « en Veau » – Domaine Masse Père et Fils – 2010 : On retourne chez les Bourguignons avec ce pinot noir très joli au nez : fruits rouges et cassis. C’est encore jeune mais déjà très agréable et ça pinote effectivement bien avec une bouche sur un fruit très riche et une longueur prometteuse.

Pessac-Léognan – L’Excellence – Château Le Pape – 2010 : Étrange, sur la feuille de présentation il est fait mention de « signature Haut-Bailly » en référence au fait que le fameux voisin a racheté le Pape, mais cela s’est passé cette année (et pas 2010)… peut-être est-il intervenu à la mise en bouteille… Enfin, bref, on veut nous en vendre sous prétexte que parce-que c’est Haut-Bailly derrière, ça va valoir cher dans quelques années…moui, peut-être mais ce n’est pas le prix qui fait la qualité, donc on se ne précipite pas. D’autant que même s’il est est bien fait, il me semble être largement à son prix (autour de 18-19€). Bon, c’est pas mal et prometteur mais, ici aussi, on peut trouver mieux au même prix. A voir lorsque l’influence de Haut-Bailly sera plus nette.

Margaux – Les Hauts du Tertre – 2005 : Un millésime réputé sur une appellation  de grande renommée, voilà de quoi me faire saliver ! Et bien… bof bof. On est sur des notes de cuir pas très fines et assez rustiques. Ce second vin du château du Tertre m’a franchement déçu. On est pas dans la finesse que l’on peut espérer avec un margaux (certains semblaient beaucoup apprécier).

Haut-Médoc – Château la Lagune – 2008 : Alors là, franchement, on tape dans le bon et assez classieux. C’est encore jeune et donc sur le fruit, mais ça semble très prometteur pour la garde. Ce qui est fort, c’est que l’on peut déjà le boire car la bouche est très soyeuse et fine. Beaucoup de plaisir, même si le prix annoncé calme un peu (autour de 46 49,50€ si mes souvenirs sont bons). L’apogée de la soirée est atteinte avec ce château la Lagune.

Coteaux du Layon – Château la Guimonière – 2010 : On attaque la fin en douceur avec ce vin joliment botrytisé. C’est rond mais avec une certaine vivacité lui donnant un bel équilibre. Fin et très bien fait, franchement pas mal. Un peu cher à mon gout mais ça reste accessible (environ 13€ les 50 mL).

Champagne – Demoiselle de Vranken : Quelle idée de terminer par un champagne brut ?!? C’est pas possible, surtout après un coteaux du Layon… Difficile donc d’apprécier, je préfère ne pas faire de commentaire.

 

2 commentaires on “Dégustations FAV Auchan”

  1. GIRAUD Répondre

    Bonjour,
    Tout d’abord brvo pour votre initiative! Néanmoins je trouve que beaucoup de vos commentaires sont imparfaits au sens d’incomplet. Par exemple sur le château Le Pape (dont j’ai tous les millésimes en cave depuis 1998, ayant bénéficié d’une allocation à la propiété), je puis vous assurer que le 2010 est certainement le plus abouti. Alors il est vrai qu’il n’est pas classé, mais au fond est-ce si important, car pour qui connait le terroir de cette propriété, et la qualité de l’entretien du vignoble votre commentaire fait réellement plus que sourire. Néanmoins il nous serait très agréable à nous lecteurs de connaître les vins qui à égalité de prix sont meilleurs que ce cru et naturellement de connaître aussi vos critères de jugements. Merci à l’avance de votre réponse qui je l’espère sera plus crédible que vos commentaires.

  2. xav Répondre

    Bonjour et merci de votre commentaire.

    J’apporte donc les précisions qui semblent vous manquer:

    – Mes commentaires sont ceux d’un simple amateur et sont sans prétention, ils ne reflètent que MES goûts qui me sont PERSONNELS je pense. Libre à vous de les lire ou non, d’être d’accord ou non.

    – Ma méthode : tenter d’avoir une description méthodique afin d’avoir une trame sur laquelle je peux à chaque fois me référer. Puis dire ce que j’en pense, tout d’abord d’un point de vue purement sensitif et éventuellement une remarque sur le rapport Q/P. Enfin donner une idée d’accord testé.

    – Pour le Le Pape, dégusté sans doute dans des conditions indignes de lui mais bon, c’est mieux que rien. Vous, vous avez la chance de bénéficier d’une allocation et de pouvoir apprécier l’évolution de ce vin que je ne remets en cause à aucun moment. En effet, je me cite : « …il est est bien fait, il me semble être largement à son prix (autour de 18-19€)… c’est pas mal et prometteur mais, ici aussi, on peut trouver mieux au même prix. » Je lis donc que c’est un vin bien fait que j’ai apprécié et qu’il a un potentiel d’évolution certain et qu’il est à son prix. Je ne vois à aucun endroit ce qu’il y a de risible, vous pensez peut-être que puisque vous bénéficiez d’une allocation, il ne peut qu’être le meilleur vin du monde et donc qu’il vaut au moins le double ou le triple. Et bien moi je ne pense pas la même chose et j’en ai bien le droit !
    De plus, si vous me relisez plus attentivement, vous verrez que nous sommes globalement du même avis puisque j’explique clairement que ce n’est pas parce-qu’un « grand » s’occupe dorénavant de lui qu’il faut à tout prix l’acheter, contrairement à ce que proposait l’acheteur d’Auchan. Ce qui compte n’est pas le nom, ni l’appellation, ni autre chose de commercial, ce qui compte c’est le plaisir qu’on peut avoir suite au travail dans les vignes et au chai d’hommes passionnés.
    D’autre part, je n’ai pas à vous dire celui-ci est meilleur que celui-là, puisqu’il s’agit de MES goûts. Si vos goûts à vous vous portent vers les bordeaux et plus précisément les pessac et encore plus précisément vers ce vin et que pour vous il est vraiment d’un excellent rapport Q/P et bien, c’est parfait et ça me convient. D’ailleurs vous pourriez faire bénéficier les lecteurs de vos commentaires de dégustations qui doivent être beaucoup plus précis et exacts que les miens, surtout si vous avez pu apprécier plusieurs millésimes. J’attends donc vos CR et/ou des précisions sur l’élaboration de ce vin.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*