Côtes-du-Rhône – Guy Louis – Tardieu-Laurent -1997

Dégusté le 16/12/2012.

Les cuvées Guy Louis de chez Tardieu-Laurent sont des vins issus de vieilles vignes. Les rouges sont composés en majorité de grenache noir. On y trouve également de la syrah et un peu de mourvèdre.

Ce 1997 attend sagement depuis assez longtemps. Une daube de sanglier et le prétexte est trouvé.

Dès l’ouverture, on a juste envie de dire…Ouahhhhh! Quelle puissance aromatique !

La robe est pourpre, tuile uniforme d’intensité moyenne à soutenue avec une très belle brillance.

Les fruits rouges et noirs comme la framboise, la fraise, la cerise et surtout la cerise noire s’expriment pleinement. C’est ample et puissant mais avec beaucoup de douceur quand même. Les sensations olfactives sont extraordinaires avec ce fruit noir très intense. En arrière plan, comme une trame, on peut remarquer des notes de cuir.

Au second nez, le cuir ressort d’ailleurs plus, ainsi qu’un menthol léger et un boisé fin. Le fruit noir est toujours là, mais le tout est beaucoup plus complexe puisque ça évolue vers du gibier, une légère pointe herbacée et une très petite touche de réglisse. Cela reste aérien et fin. Après quelques minutes, on relève des notes de bonbon à la violette assez marquées ainsi que de la figue fraîche cuite. Le fruit noir est donc bien présent mais les fruits bien mûrs voire cuits sont de la partie. C’est très très beau !

La bouche est aussi très sur le fruit. On retrouve en effet le nez avec également le cuir et des sensations de fumée. C’est très équilibré, c’est assez remarquable de ce point de vue. La matière est souple et fluide, sans défaut ni aspérité. Belle longueur puis il s’éteint tout doucement.

Excellent !

Fait jeu égal avec une daube ou un civet de sanglier.

Accords : gibier, daube de sanglier, viandes rouges, agneau, couscous, fromages basques, tomme de brebis

Infos : Tardieu-Laurent – Côtes-du-Rhône – Guy Louis – 1997 – Rouge – 13 % – L97GUY

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*