Côtes-du-Rhône – Coudoulet de Beaucastel – 1998

Dégusté le 07/05/2015.

coudoulet-beaucastel-1998Le tuilage est total et uniforme pour ce Coudoulet 98 pourpre d’intensité moyenne.

Le nez est d’abord sur le fruit rouge cuit, confituré, avec une note « kirschée ». Mélange cerise/framboise, mais aussi de la mûre et… coing. C’est joli et ça donne envie. On a de la rondeur et un léger vanillé avec de touches de tabac et de cuir.

En 2d nez, malgrè les sensations de cuit du fruit, on a de la fraîcheur. Cela fait une belle harmonie, ronde et fraîche.

La bouche est sur le vieux kirsch qui ressort d’abord. Puis viennent des notes de café frais. C’est un véritable parfum, avec de la fleur comme la rose. Il a beaucoup de complexité.

En bouche, l’attaque est douce mais nette. C’est fluide, avec une trame acide mais le tout est équilibré tout du long. Long et chaud, sur l’acidulé et les tanins fondus.

Accords : caille à la grande et aux épices, viande rouge, petit gibier, fromages,daube de bœuf, bœuf, entrecôte, grillades, gibier à poils, rôti de sanglier, rôti de biche, civet de lièvre, chevreuil, champignons, fromages bleus, roquefort, bleu des Causses

Infos : Coudoulet de Beaucastel – Côtes-du-Rhône – 1998 – Rouge – 13,5 %

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*