Côtes-du-Rhône – Coudoulet de Beaucastel – 1997

Dégusté le 14/06/2014.

Coudoulet de Beaucastel 1997En 2005, je me demandais si c’était le bon moment de boire ce Coudoulet de Beaucastel 1997. Une bouteille retrouvée va permettre de voir ce qu’il en est…

Belle couleur limpide rubis au tuilage uniforme.

Au débouchage, on est sur du gibier, puis le fruit revient en force accompagné d’une violette très expressive. On a de la framboise, de la fraise cuite, des touches de pruneau. C’est très fin avec une délicate présence.

L’agitation donne plus de rondeur avec du cuir et de la griotte en plus. On peut noter un léger vanillé très doux.

Par rapport à 2005, il a vraiment entamé une seconde vie, avec, étonnamment, des élans de jeunesse fruitée.

Attaque très douce sur un fruit délicat. L’intensité monte progressivement. L’équilibre est toujours là, assis sur une matière très agréable et avec du corps. Belle finale tranquille et progressive après quelques secondes corsées. Très beau, une réussite confirmée.

En conclusion, le potentiel n’était donc pas épuisé !

Accords : daube de bœuf, bœuf, entrecôte, grillades, gibier à poils, rôti de sanglier, rôti de biche, civet de lièvre, chevreuil, champignons, fromages bleus, roquefort, bleu des Causses

Infos : Coudoulet de Beaucastel – Côtes-du-Rhône – 1997 – Rouge – 12,5%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*