Côte-Rôtie – Les Grandes Places – Jean-Michel Gerin – 1991

Dégusté le 31/12/2008.

Lors d’un repas de réveillon du nouvel an, on cherche souvent à ouvrir une de ses plus belles bouteilles que l’on a gardée précieusement afin de l’associer au mieux à des mets exceptionnels comme le gibier. L’attente ne fut pas vaine avec ce Côte-Rotie  de JM Gerin !

Rq : l’étiquette présentée correspond aux nouvelles cuvées, celle de 1991 était plus « classique ».

La robe est assez intense et d’un beau pourpre brillant avec un tuilage uniforme très marqué.

Dès l’ouverture, c’est une impression de puissance qui nous envahit. Du fruit, rouge et noir bien mûr, d’abord, puis des notes complexes telles que boîte à tabac, réglisse mais aussi fumée et goudron. En second nez, viennent le gibier, une pointe de cassis et de truffe.

En bouche, une sensation de rondeur et de souplesse est remarquable. C’est long…la finale est épicée. On retrouve également le boisé et le fruité du nez ainsi qu’une note de torréfaction.

Ce vin est très fin, complexe et long…un grand beau !

Accords : civet de chevreuil sauce grand veneur, gibier à poils

Infos : Les Grandes Places – Côte-Rôtie – 1991 – Rouge – 12,5%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*