Chinon – Les Grézeaux – Bernard Baudry – 2008

Dégusté le 26/04/2015.

La robe est d’un rubis brillant et profond.

Le 1er nez déjà évolué présente un beau fruit bien mûr, de la cerise très intense, de la griotte très présente, de la griotte à l’eau de vie. C’est intense et corsé. On a aussi un peu de cuir et de fumée/grillé, de poivron, celui-ci étant très discret, donnant une belle touche racée.

L’agitation donne un mélange harmonieux, le fruit, constituant la trame, s’effaçant pour  quelque chose plus orienté gibier, avec du cuir. Mais le fruit remonte doucement et sait toujours se montrer.

L’attaque très douce ouvre vers la belle densité d’une matière très souple.Tout du long, on a une acidité fruitée. La finale est plus sur l’amer. C’est encore sans doute un peu tôt, donc carafe obligatoire afin d’affirmer ce joli mélange fruit/gibier.

Accords : agneau, ossobuco, petit gibier, viande rouge, fromage, saint-Nectaire

Infos : Bernard Baudry – Chinon – Les Grézeaux – 2008 – Rouge – 12,5 % – L40110

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*