Mesdegustations

Dégustations, accords & autour du vin

Champagne 1er cru – Arnaud Beaufort et Fils – 2004

Dégusté le 07/03/2020.

Prêt pour une petite escapade champenoise ?

Moi oui ! Et ce sera avec ce 1er cru extra-brut 2004 de chez Arnaud Beaufort .

Extra-brut !

Comme vous pouvez le lire dans les différents comptes-rendus des millésimés (et autres) de cette maison de Trépail, il s’agit d’un blanc de blanc, c’est à dire d’un 100 % chardonnay. Pour ce 2004 , une particularité est à noter : il s’agit cette fois d’un « extra-brut », contrairement aux autres millésimes qui restent estampillés « brut ». Le dosage total de sucre est donc ici inférieur à 6 g/L.

Mieux que le 2002 ?

Champagne Beaufort - 2004

Le précédent millésimé, le 2002, m’avait laissé de très fortes impressions, en particulier lors de la dernière dégustations en 2017. Il était alors remarquable de finesse, de précision et d’équilibre. Il s’agit d’ailleurs d’une excellente année en Champagne. 2004 est quant à elle réputée un peu plus modeste. Mais ne nous y trompons pas, les champagnes millésimés ne sont élaborés que dans les meilleurs années et 2004 est un très bon millésime !

Allez, le temps du « plop » est arrivé ! Dans le verre, les bulles sont fines et remontent avec beaucoup de vivacité à la surface du liquide éclatant de jaune bouton d’or. Dès le 1er nez, on sait qu’on a affaire à un grand chardonnay avec des parfums marqués d’amande, d’amande fraîche, de noisette, d’ananas frais et confit soulignés d’un joli et net trait citronné. Un peu d’agitation fait ressortir le côté iodé et la noisette. L’amande est toujours bien présente. Avant même d’y avoir tremper ses lèvres, on ressent une grande fraîcheur. Des arômes plus délicats, floraux, se dégagent aussi. On est plus sur la fleur d’oranger et ses accents pâtissiers. Une délicate touche acidulée de miel évoquant clairement la gelée royale donne énormément de densité à l’ensemble.

On retrouve immédiatement cette acidité en bouche. Elle est présente tout du long. Le côté « extra-brut » est là, ciselant parfaitement ce cru. Il est vif, avec une belle nervosité, et nous offre une fraîcheur citronnée. La finesse des bulles est vraiment remarquable et procure une densité exceptionnelle. Enfin, on retrouve le nez, en particulier l’iode et l’ananas, sur l’allonge nette et soutenue.

La nervosité de ce 2004 permet de lui associer des mets plus gras ou d’accompagner encore plus finement par exemple le goût délicat de Saint-Jacques poêlées. En le testant sur du Chaource, fromage assez salé, j’ai constaté qu’il en prolongeait le goût en lui donnant aussi plus de relief.

Encore une belle réussite !

Accords : apéritif, Saint-Jacques poêlées, macaron au foie gras, gougères, feuilletés de saint Jacques, feuilletés de saumon, poisson blanc, poisson à la crème, saumon fumé, crustacés, ris de veau, bouchées à la reine, timbale de saumon, volailles, camembert, brie, chaource

Infos : Arnaud Beaufort et Fils – Champagne 1er cru – Blanc de blanc – Extra-Brut – 2004 – 12%

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Mesdegustations

Theme by Anders Norén