Bourgogne aligoté – Verget – 1997

Dégusté le 28/01/2007.

La robe est jaune pâle, brillante.

1er nez sur la noisette très présente avec des notes de fruits séchés (ananas).

Au 2d nez, on retrouve les notes précédentes avec en plus des agrumes, plus de fruits secs et confits. Amande et noisette fraîche sont également de la partie.

La bouche présente un bel équilibre élégant et tendre avec assez de rondeur. C’est plutôt long pour ce vin d’appellation modeste.

En conclusion : un aligoté étonnant, réservant un belle surprise (notez les 10 ans de garde). On reconnaît le style Verget !

Accords : apéritif, gougères, escargots à la bourguignonne, terrine, jambon persillé, crustacés, poisson frit, fromages de chèvre, comté

Infos : Verget – Bourgogne aligoté – Blanc – 1997 – 13%

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*